Les premiers modèles de simulateurs d’aube, également appelés réveils lumineux, ont été brevetés pour la première fois en 1890. Mais ce n’est que quelques décennies plus tard, dans les années 1970, que les premiers appareils modernes et fonctionnels ont vu le jour. En 1973, le docteur David Avery a découvert que les rythmes circadiens des animaux étaient sensibles à des lumières faibles qui s’intensifiaient progressivement, signalant l’aube et la fin de la nuit. Depuis, la popularité des simulateurs d’aube a augmenté de façon spectaculaire. Reste à savoir si ces produits améliorent vraiment les rythmes circadiens…

Dans cet article, nous traiterons principalement de l’aspect santé. En revanche, si vous souhaitez vous procurer un réveil lumineux, nous vous invitons à consulter cet excellent comparatif sur les réveils lumineux proposé par le site Wizza !

Réveil lumineux et horloge biologique

Le but d’une aube artificielle produite par un réveil lumineux est de faire avancer l’horloge biologique des personnes ayant un rythme circadien déséquilibré. L’utilisation d’un réveil lumineux, ou simulateur d’aube, va permettre de rétablir cet équilibre et de le maintenir pour pouvoir profiter d’un sommeil de meilleure qualité, sans avoir recours aux alarmes qui brusquent la sortie du sommeil.

Ce processus peut donner des résultats intéressants grâce à la courbe de réponse en phase. La lumière du matin est plus efficace pour faire avancer l’horloge biologique d’une personne que d’autres formes de luminothérapie ou de signaux lumineux qui peuvent se produire plus tard dans la journée. Lorsque la simulation d’aube est suffisamment réaliste pour « tromper » le cerveau, elle aura tendance à être efficace en toute saison. Il suffit de dormir dans une pièce sombre pour ne pas fausser la simulation.

En exécutant la simulation du lever du soleil, l’organisme produit une réponse semblable à celle obtenue au printemps, même pendant les jours d’ensoleillement les plus courts de l’année (pendant le solstice d’hiver par exemple). Résultat : un sommeil de meilleure qualité et un atténuement des signes et symptômes du trouble affectif saisonnier, plus connu sous le nom de dépression d’hiver ou coup de blues hivernal. Tout cela est bien beau, mais est-ce prouvé scientifiquement ?

Réveil lumineux : ce qu’en dit la science

C’est en 1989 que le professeur Terman et son équipe ont décrit, par des expériences cliniques, les effets positifs de la simulation de l’aube sur le rythme circadien. Le professeur Terman a en effet noté des améliorations notables dans l’humeur, le sommeil et le niveau d’énergie des patients souffrant de la déprime saisonnière après un protocole de réveil par la simulation de l’aube et d’endormissement par la simulation du coucher du soleil à différents moments de la journée, dans une pièce parfaitement sombre.

Dans une étude comparant les effets de la simulation de l’aube et de la lumière vive sur les symptômes du trouble bipolaire et du Trouble Affectif Saisonnier (TAS), les chercheurs ont constaté que la réponse à la simulation de l’aube était similaire à celle de la luminothérapie vive, et que la simulation de l’aube pouvait donc être une alternative à la luminothérapie vive pour les personnes ayant des problèmes de photosensibilité.

Comment utiliser le réveil lumineux correctement ?

Les réveils lumineux sont un excellent moyen de se sentir revigoré après une bonne nuit de repos. Quand ils sont utilisés correctement, ces appareils peuvent donner à votre organisme le coup de boost naturel dont il a besoin pour se mettre en « marche » le matin.

L’installation de votre nouveau simulateur d’aube est un processus assez simple. Vous devez placer le réveil près de votre lit, sur votre table de chevet, et le placer à hauteur d’oreiller. Prenez le temps de vous familiariser avec les commandes de l’écran et les fonctions de simulation, selon votre modèle. La plupart des réveils lumineux sont programmables, ce qui vous permet de régler la simulation pour une heure spécifique. Cela dit, vous devez programmer la simulation 15 à 20 minutes avant l’heure à laquelle vous souhaitez vous réveiller. Vous pouvez ensuite ajouter un composant audio, comme une radio FM, afin que les mécanismes naturels de réveil de votre corps soient déclenchés de manière appropriée.

À ce stade, vous êtes prêt à fixer la durée totale de votre simulation. La plupart des simulateurs d’aube ont un réglage standard de 30 minutes, mais certains modèles vous permettent de choisir des durées plus courtes ou plus longues. Vous pouvez choisir, par incréments de 15 minutes, une simulation allant jusqu’à 2 heures.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here