Le parfum est bien plus qu’un simple accessoire ! C’est aussi une manière de s’affirmer, de faire ressentir sa présence et de prolonger son style…Un délicat parfum avec une odeur unique est le meilleur moyen de marquer les esprits…

Et dans la matière, s’il y a bien un créateur qui se démarque du lot, c’est bien Jean-Paul Gaultier !

Les parfums JPG, c’est avant tout des parfums emblématiques qui ont marqué l’industrie…Retour sur l’un des modèles les plus emblématiques : Le mâle.

Notez qu’il existe bien d’autres parfums. Nous avons décidé de présenter le plus emblématique mais vous pouvez vous rendre sur cette page du site news-parfum.com pour découvrir une collection complètement des parfums JPG : « Jean Paul Gaultier Parfum »

Le mâle de Jean-Paul Gaultier

Jean Paul Gaultier Le Male

Du jour au lendemain, Jean Paul Gaultier Le Mâle devient une véritable sensation dans le monde de la parfumerie.

18 ans après, c’est toujours un best-seller !

Ce puissant parfum s’ouvre sur une touche rafraîchissante de bergamote, de lavande et de menthe.

La lavande adoucit légèrement les agrumes et la puissance de la menthe, mais pas de beaucoup.

L’ouverture est forte et puissante, un seul jet suffit pour que l’odeur fasse son effet !

La menthe donne aussi un caractère spécial au parfum : Il évoque les soins prodigués chez le barbier professionnel et rappelle les premières fois où l’on s’est fait couper les cheveux et tailler la barbe chez un coiffeur pour homme !

Mais le Mâle de JPG, ce n’est pas seulement un parfum réussi, c’est aussi une véritable campagne marketing qui a su rafraîchir l’image de marque avec des publicités mythiques !

Seul petit bémol, le Mâle est l’un des parfums les plus chers sur le marché…Si vous cherchez des alternatives moins coûteuses, vous pouvez consulter cette page qui permet de trouver des parfums pas cher !

En savoir plus sur Jean-Paul Gaultier

Jean Paul Gaultier (né en 1952) a grandi en banlieue sud de Paris.

JPG n’a jamais fréquenté une journée d’école de design, mais il a réussi à obtenir son premier emploi – chez Pierre Cardin – à son 18e anniversaire, après avoir envoyé des paquets de ses dessins à 27 maisons de design.

De là, il a travaillé pour Jean Patou, puis de retour à Cardin, avant de lancer sa propre maison de couture il y a plus de 40 ans, utilisant des matériaux inhabituels (et peu coûteux) comme la paille tressée.

Quatre décennies plus tard, cet enfant terrible fait partie de l’establishment de la mode vénéré, avec sa propre signature inimitable. Rayures bretonnes. Des empreintes de tatouage. Corsets. Des hommes en jupes… Comme l’a commenté Jean Paul Gaultier après que Madonna ait choisi ses vêtements pour sa tournée Blonde Ambition,  » Madonna aime mes vêtements parce qu’ils brouillent le masculin et le féminin « .

Son originalité ne connaît presque pas de limites.

Sa philosophie:’J’aimerais dire aux gens : ouvre les yeux et trouve la beauté là où tu ne t’y attends pas d’habitude’.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here