Avoir de belles fesses bien arrondies est un rêve pour beaucoup de femmes…Mais c’est un rêve qui peut très bien devenir une réalité !

Cela ne veut pas dire que ce sera facile pour autant mais c’est parfaitement faisable.

Les fessiers sont des muscles comme les autres, ils peuvent donc parfaitement prendre du volume au même titre que les pectoraux ou les biceps.

Avant d’aller plus loin, rappelons comment fonctionne l’hypertrophie musculaire !

Comment fonctionne la prise de muscle 

Pour développer sa masse musculaire, il y a 3 règles de base à observer :

  • un entraînement efficace
  • une alimentation adaptée
  • Un repos

Si ces 3 points sont respectés, alors le muscle peut grossir et se renforcer.

L’entraînement vise à casser les fibres musculaires pour « forcer » le muscle à devenir plus fort. En exerçant des charges toujours plus grandes, on contraint le muscle à générer des fibres musculaires plus résistantes et plus volumineuses.

L’alimentation quant à elle fournit aux muscles tout ce dont les muscles ont besoin en termes de nutriments. On pense bien-sûr aux protéines mais aussi aux minéraux et aux vitamines.

Enfin, le repos ne doit surtout pas être négligé ! C’est par exemple pendant votre sommeil que les muscles se régénèrent et se reconstruisent, d’où l’importance de se reposer.

Le sur-entraînement peut vraiment mettre à mal votre progression, c’est pourquoi il est important de s’accorder 48heures de repos entre chaque séance. Le sur-entraînement vous fera stagner plutôt que progresser.

Les meilleurs exercices pour se muscler les fesses rapidement

Voyons tout de suite quelques exercices à faire pour muscler ses fessiers. Sachez qu’il en existe d’autres mais nous allons citer les principaux !

Le squat

Sans surprise, le squat est incontestablement le meilleur existe qui existe pour développer ses fessiers.
Attention cependant, c’est un exercice qui demande une très bonne exécution technique.sous peine de se blesser.
Pour obtenir des résultats rapidement, on vous conseille de partir sur un format 5 x 10.
C’est-à-dire 5 séries de 10 répétitions.
Le squat a aussi l’avantage de travailler le bas du corps de manière générale. C’est un exercice dit polyarticulaire car il recrute plusieurs groupes musculaires en même temps.

Les fentes avant

Les fentes avant, tout comme le squat, recrutent à peu près tous les muscles du bas du corps. C’est un exercice extrêmement intéressant pour développer ses fesses car il peut être pratiqué au poids du corps ou avec des haltères.

Si vous travaillez au poids du corps, vous pouvez optez pour des séries longues de 15 répétitions. Si vous utilisez des haltères, optez pour un format 5 x 10.

Quelques mots sur l’entraînement des fessiers

Les fessiers, comme tous les autres muscles, doivent être soumis à une tension suffisamment importante. Ne réfléchissez pas en termes de charge mais en termes d’intensité.

Ce qui compte, c’est qu’à la fin de chaque entraînement, vous ressentez une fatigue musculaire.

En tant que débutante, au début, les charges ne seront pas importantes mais à force de progresser, vous pourrez soulever de plus en plus lourd.

Lire aussi :

Comment fonctionne l’hypertrophie musculaire sur Decathlon.fr 

Comment perdre du poids rapidement quand on est une femme

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here