Perdre du poids est une priorité pour beaucoup de personnes !

La perte de poids a un impact sur la santé physique mais aussi sur le plan psychologique.

Et oui, maigrir améliore la confiance en soi !

Quand les personnes perdent du poids, elles retrouvent confiance et n’ont plus honte de leur corps.

Mais ce n’est pas facile de perdre ses kilos en trop.

Bien sûr, vous devez faire attention à votre alimentation et faire plus d’exercice.

Mais une chose est souvent oubliée.

La perte de poids est aussi une question de métabolisme.

Le métabolisme, c’est quoi ? Quel rôle joue-t-il dans la perte de poids ?

Le métabolisme fait référence à toutes les actions des réactions qui permettent au corps de fonctionner.

Respiration, maintien de la chaleur corporelle, battements cardiaques, etc.

Métabolisme et première dépense énergétique. Et c’est génétique !

Certaines personnes ont un métabolisme rapide. Cela signifie qu’il brûle l’énergie très facilement. D’autres ont un métabolisme plus lent.

Le métabolisme est avant tout génétique. Heureusement, on peut l’améliorer en changeant ses habitudes de vie.

Comment augmenter son métabolisme naturellement ?

Grâce à la musculation.

En effet, la masse musculaire joue un rôle fondamental dans notre métabolisme de basal.

Pour maintenir sa masse, les muscles consomment beaucoup d’énergie au repos.

Une personne musclée brûlera plus de calories au repos qu’une personne avec peu de muscles.

C’est pour cette raison que les bodybuilders mangent énormément tous les jours !

S’ils n’ont pas assez de calories, ils perdent du poids donc du muscle !

Ils doivent manger des quantités de nourritures importantes pour se maintenir.

Pour augmenter sa masse musculaire, il faut bien-sûr s’entrainer.

En entraînant ses muscles, on les force à devenir plus forts et plus résistants.

Ils deviennent plus volumineux.

Mais la prise de masse, ce n’est pas seulement de l’entraînement.

C’est aussi une bonne alimentation et un bon repos.

L’alimentation joue un rôle essentiel.

Elle permet de nourrir les muscles. Elle apporte aux muscles tous les nutriments dont ils ont besoin.

Mais l’alimentation permet aussi de préserver sa masse musculaire.

Rappelez-vous : Quand on est en déficit calorique, on perd du muscle.

C’est pour cette raison qu’il faut être en surplus calorique. Cela permet de préserver sa masse musculaire.

Nous avons évoqué aussi le repos.

C’est pendant le temps de repos que le muscle peut se régénérer.

L’entraînement « traumatise » le muscle en cassant ses fibres musculaires.

Une fois qu’il est au repos, le muscle peut re-créer les fibres (en les faisant plus résistantes).

On conseille généralement de laisser 48 heures entre chaque séance.

Ce temps permet au corps de récupérer.

La question des hormones :

Le profil hormonal joue aussi un rôle clé dans le métabolisme.

Certaines hormones ont des propriétés brûle-graisse et favorisent le développement musculaire.

C’est le cas de la testostérone et de l’hormone de croissance par exemple.

Ces deux hormones sont présentes chez tout le monde. La différence est au niveau des quantités.

Les individus qui ont plus de testostérone gagnent de muscle plus facilement.

C’est aussi plus facile pour eux de brûler de la graisse.

Là-aussi, notre hygiène de vie joue un rôle important.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here